Sauvetage d’une chaîne de tortues et bouturage

J’ai récupéré une chaîne de tortues qui a eu très soif et qui a perdu pas mal de ses tiges et de ses feuilles.

Souvent quand un chaîne de tortues perd ses feuilles, c’est au contraire qu’elle a eu trop d’eau, et comme les plantes grasses ses feuilles remplies d’eau deviennent trop lourdes et tombent.

Pour celle-ci le problème était clairement un manque d’arrosage, puisque le terreau était très sec et se décollait des parois du pot.

Beaucoup de tiges entières étaient tombées, et sur les tiges restantes beaucoup de feuilles étaient tombées également. J’ai commencé par dépoter la plante pour voir l’état des racines, et je me suis rendue compte que je pouvais la rempoter dans un pot plus petit car la plante avait bien diminuée. Je me suis dit que ça ne pouvait que l’aider de la mettre dans un pot adapté à sa taille.

J’ai également coupé quelques tiges qui n’allaient pas trop mal pour créer une 2ème plante en faisant des boutures, au cas ou la plante mère continuerait de dépérir. J’ai découpé des tiges entre chaque feuilles pour avoir plusieurs bouts de tiges avec un nœud que j’ai planté dans le terreau, en laissant la feuille dépasser. J’ai aussi planté directement quelques tiges dans le terreau pour que cette nouvelle plante ait aussi une allure retombante. Si vous voulez plus de détails sur cette façon de bouturer j’ai fait un article sur le bouturage des plantes d’intérieur où je parle de cette technique.

Une fois la plante mère rempotée dans un pot plus petit je l’ai bien sûr arrosée, mais en prenant tout de même des précautions. En effet une erreur fréquente est de vouloir compenser lorsqu’une plante a eu vraiment soif en lui donnant trop d’eau et surtout trop fréquemment. La chaîne de tortues est un peperomia qui craint donc les excès d’eau. Je l’ai fait boire par les pieds pour qu’elle puisse absorber l’eau dont elle a besoin, et j’ai continué cette technique en attendant bien que le terreau sèche entre les arrosages. L’idée c’est de ne pas lui faire un choc de plus en passant d’un terreau super sec à un terreau qui ne sèche pas entièrement et qui pourrait faire pourrir ses racines.

Pour l’aider à se remettre d’aplomb, je l’ai également placée sous mes lampes de croissance que j’allume 2 heures le matin (l’étagère sur laquelle je l’ai placée est orientée Ouest, donc elle n’est pas très lumineuse le matin).

Pour le pot que j’ai fait avec les boutures là c’est tout l’inverse, comme je veux que des racines se développent j’ai laissé le terreau humide, même entre 2 arrosages (j’arrose 1 à 2 fois par semaine, en fonction des températures). C’est aussi pour ça que j’ai créé une 2ème plante avec ces boutures plutôt que de « planter » les boutures directement dans le pot avec la plante mère.

J’ai encore fait un autre petit pot de boutures avec les dernières feuilles qu’il me restait et qui n’étaient pas trop abîmées, au cas où le premier pot de boutures ne fonctionnerait pas.

Finalement le pot avec la plante mère ne s’en sort pas trop mal, au bout des tiges on voit que de nouvelles feuilles apparaissent, et des toutes petites pousses dans le terreau. Je pense que les lampes de croissance ont vraiment aidé.

Pour les pots avec les boutures, là c’est encore plus réussi car il y a de nouvelles pousses qui partent de quasiment toutes les feuilles que j’ai bouturées. Et j’ai également de nouvelles feuilles au bout des tiges que j’avais plantées en terre, j’imagine qu’elles ont donc bien racinées.

Maintenant il va falloir faire attention à l’arrosage pour les pots avec les boutures, si les racines poussent bien alors il va bientôt falloir espacer les arrosages comme un peperomia bien développé. Et quand les boutures seront assez grandes pour êtres arrosées comme la plante mère, il sera temps de remettre tout ce petit monde dans un seul et même pot pour redonner à la plante la taille qu’elle avait avant cette petite soif.

En tout cas je suis super contente que ça ait aussi bien marché. Avez-vous déjà sauvé une plante qui n’allait pas très bien? N’hésitez pas à raconter ça en commentaire!

7 commentaires sur “Sauvetage d’une chaîne de tortues et bouturage

  1. Super ! Juste une petite question : peux-tu en dire plus sur les lampes à croissance ? Je n’en ai jamais vu et je me demande quelles sont les particularités de ces lampes.

    J'aime

    1. J’ai une petite lampe de croissance à LED rouge et bleu, les LED rouges aident à la croissance des racines/graines/bulbes et les LED bleues aident à avoir des tiges fortes de ce que j’ai compris. Ça donne une lumière violette à nos yeux. Il existe des lampes de croissance qui font une lumière blanche qui est plus agréable dans nos intérieurs mais je ne voulais pas mettre trop cher dans une lampe de croissance car c’est juste pour aider mes plantes qui sont éloignés d’une source de lumière l’hiver (en été je ne m’en sert pas).
      En tout cas je vois bien la différence de croissance quand je mets de nouvelles boutures sous la lampe ou non. Elles grandissent plus vite avec l’aide de la lampe.

      J'aime

    1. Merci ! C’est vrai que ce n’est pas simple d’avoir la main verte, mais une fois qu’on comprend les besoins de nos plantes (surtout en eau) alors elles deviennent pas trop mal 😉 Si tu veux des conseils n’hésites pas 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s